ADEME Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie

L'ADEME en Aquitaine

Energies et matières renouvelables

Contexte régional

Les énergies renouvelables à l'horizon 2020 en Aquitaine

Les "sources renouvelables". Voir le descriptif détaillé ci-après

Descriptif détaillé du schéma (DOC - 26.1Ko)

Production d'énergie renouvelable

Répartition de la consommation d'énergie. Voir le descriptif détaillé ci-après

Source SOES - données 2008

Descriptif détaillé du graphique (DOC - 26.1Ko)

La production d’énergie renouvelable en Aquitaine s’élève à 14 412 GWh, soit 15,8 % de la consommation d’énergie finale.

Sources renouvelable d'énergie en Aquitaine

Production de chaleur, d'électricité et de carburants d'origine renouvelables. Voir le descriptif détaillé ci-après

Descriptif détaillé du graphique (DOC - 26.6Ko)

Selon les scénarii, la biomasse couvrira 70% à 72 % des énergies renouvelables consommées à l’horizon 2020.

La biomasse est la principale source renouvelable d’énergie en Aquitaine.

L'Aquitaine possède un potentiel important pour la géothermie

L’Aquitaine possède un fort potentiel pour la géothermie en Gironde Landes et Dordogne

Source BRGM

Lorsqu’il n’existe pas de nappes exploitables (dans les Pyrénées notamment), la géothermie sur champs de sondes verticales permet de récupérer la chaleur du sous sol grâce à un fluide caloporteur.

Le bois-énergie, première énergie renouvelable en France

Interview d'Eric Aufaure, responsable du pôle Bâtiment et énergies renouvelables

Pour réduire sa dépendance à la fois sur le plan énergétique et de l'approvisionnement en matières premières, et diminuer ses émissions de gaz à effet de serre, la France mise sur le développement des énergies et matières renouvelables.

Le bois-énergie est la première énergie renouvelable en France. Il pourrait néanmoins être davantage utilisé mais pourquoi encourager son développement ?
Eric Aufaure : le bois-énergie contribue à la lutte contre le réchauffement climatique puisqu'à la différence des énergies fossiles, le gaz carbonique (CO2) dégagé par la combustion est réabsorbé par la forêt pour la photosynthèse. Il participe aussi à la gestion rationnelle et à l'entretien de nos forêts. Il concerne aujourd’hui 15 % de la consommation énergétique de la planète.

En dehors de l’impact positif sur le climat et l’entretien des forêts, est ce que cette filière peut générer des emplois ?
Eric Aufaure : la récolte, la transformation et l'utilisation du bois-énergie sont de puissants facteurs de développement de l'emploi, notamment dans les zones rurales. La filière bois-énergie représente ainsi l'équivalent de 20 000 emplois en France.

La cible principale est le particulier, en est on encore au particulier qui est contraint de transporter, manipuler voire fendre son bois ?
Eric Aufaure : de nombreux progrès ont été accomplis pour faciliter la manipulation et le transport du bois par le particulier. Les formes les plus récentes de combustible sont très pratiques : ce sont des granulés ou des plaquettes, ils permettent une alimentation automatique des chaudières avec un pouvoir énergétique assez élevé.

Quels sont les conseils au moment de l’achat pour un équipement de chauffage au bois ?
Eric Aufaure : penser au label NF bois de chauffage pour un bon niveau de performance du bois et au label Flamme verte pour la qualité du matériel. Entretenir régulièrement son installation et choisir un installateur Qualibois.

Photovoltaïque

Guide pour la réalisation de projets photovoltaïques en autoconsommation : dans les secteurs tertiaire industriel et agricole (PDF - 904.8Ko)